Green Course : l’efficacité oui, la pollution non !

Les déplacements doux en ville : c’est l’avenir !

En effet, la voiture individuelle fait l’objet de critiques de plus en plus vives aujourd’hui : pollution, coût, embouteillages… En ville, 1/4 des trajets en voiture font moins d’1 km ! Sur des distances inférieures à 6 km, le vélo reste imbattable, d’après l’ADEME – Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie. Roulant en moyenne à 15km/h, le vélo coiffe la voiture (14km/h en moyenne) au poteau, d’un cheveu !

Adopter le vélo au quotidien, c’est pratiquer un exercice physique régulier, mais aussi se préserver de la pollution : à vélo, l’exposition à la pollution est deux à trois fois plus faible qu’en voiture, où l’espace est confiné (5,9 mg/3 d’exposition au monoxyde de carbone à vélo, contre 14,1 en voiture).

Et bien entendu, on arrête ainsi de polluer soi-même : 10 km de vélo tous les jours évitent le rejet de 700 kg de CO2 par an dans l’atmosphère… Enfin, là où l’on gare une voiture, on range dix vélos !

Coursiers Green Course

Green Course : l’engagement écologique

Pour la jeune entreprise nantaise Green Course, le choix du vélo pour livrer l’ensemble des colis s’impose. D’abord pour le geste écologique non négligeable que cela représente, à une époque où le développement durable devient une nécessité : revalorisation de la force physique comme seul carburant, rupture avec le tout-automobile, absence de nuisances sonores et de rejets polluants.

Mais aussi, le vélo permet une réduction massive des coûts, lorsque le prix du carburant ne cesse d’augmenter, et une progression plus efficace dans une agglomération où le centre-ville est difficile d’accès pour les véhicules motorisés – le vélo stationne aussi beaucoup plus facilement. Souple, efficace, peu cher : le vélo est l’alternative d’aujourd’hui pour les déplacements urbains.

C’est en partant de ce constat que les trois associés créateurs de Green Course, Axel Lebée, Simon Couturier et Guillaume Douillard, ont fait le choix du tout-vélo. Ces trois jeunes nantais, passionnés de sport, veulent développer leur activité professionnelle en accord avec les engagements verts de Nantes, Elue Capitale Verte Européenne 2013 :

« L’implication dans l’écologie et le développement durable est une priorité de notre société en cohérence avec les projets de la ville : Nantes Capitale Verte. Nous sommes trois jeunes dynamiques, engagés, motivés dans notre entreprise afin d’exercer notre passion et participer à la sauvegarde de l’environnement ».